Les Montluçonniales

Ce week-end, le 22 et 23 septembre, je me déplace à Montluçon, pour un salon bien sympathique, organisé par Rebelle Editions.

flyer 2018

Un des gros intérêts de ce salon, c’est d’être à taille humaine, avec un nombre correct d’auteurs présents. Je vous attends de pied ferme, dès samedi, au centre Athanor, à partir de 13h !

 

C:TY~prj2007.dpj

Publicités

Une bénévole hors du commun

Il y a quelques mois, sur ma page auteur (https://www.facebook.com/celinesaintcharle.auteur), j’ai proposé un concours à mes fans. La gagnante, Cathy Paris est devenue le personnage principal d’une nouvelle. Elle a elle-même choisi le thème, le baseball.
Il se trouve que je suis moi-même une grande fan de baseball, j’étais donc ravie de ce challenge.
J’ai beaucoup tardé à livrer cette nouvelle, car il n’est pas simple d’écrire sur un sujet opaque pour la plupart des lecteurs, aussi passionné qu’en soit l’auteur !
Mais ça y est, je l’ai finie 🙂
Elle s’intitule « Une bénévole hors du commun », petit clin d’œil qui ne manquera pas de faire sourire les afficionados 😉
Un énorme merci à Didier Seminet, l’adorable président de la Fédération Française de Baseball et Softball, qui a gentiment accepté de prêter son nom et sa fonction à mon histoire, en toute confiance, sans savoir ce que j’allais en faire.

Lire la suite

Des news

Bon,  j’ai deux nouvelles. Comme le veut la tradition, il y en a une mauvaise, et une bonne.

Commençons par la mauvaise, il paraît que c’est mieux.
La maison d’édition qui accueille « La Coupole », premier tome de la trilogie « Les Nouveaux Temps », ferme définitivement à la fin de l’année.
Cela signifie que les deux tomes suivants, bien qu’écrits, ne sortiront pas chez Kitsunegari éditions.
Je vous avoue que je n’ai pas vraiment remué ciel et terre pour trouver repreneur. Il est déjà difficile de trouver un éditeur pour un inédit, alors je ne me faisais pas trop d’illusions. J’ai envoyé la trilogie à deux éditeurs seulement, et j’ai reçu le deuxième refus hier soir.

Toutefois, les lecteurs de « La Coupole » me demandent de plus en plus impatiemment quand sortira la suite. Un an s’est déjà écoulé depuis la publication, c’est long !

D’où la bonne nouvelle : il ne serait pas correct du tout de continuer à vous faire attendre ! Le deuxième tome sortira donc en autoédition courant novembre, je pense (le temps de concocter une couverture sympa, faire la mise en page et toussa). « La Coupole » sera entièrement libre début novembre et ressortira également, afin que les lecteurs tardifs puissent en profiter.

Je prévois le troisième et dernier tome au deuxième semestre 2019.

Merci encore mille fois à Perrine de Kitsunegari Editions d’avoir cru en ce projet, sans hésiter, même si les aléas du monde de l’édition l’obligent à renoncer.

Sanglante vérité

Pendant le salon de Tulle,  j’ai fait quelques achats (trop peu à mon goût, banquier pas content oblige), dont un polar, Sanglante vérité de Franck Klarczyk. J’avais bien apprécié sa nouvelle Le jouet dans le recueil D’encres et de sang, dont je n’avais absolument pas vu venir la chute.

Côté romans, Franck donne dans le polar, âpre et réaliste. Imaginez ce que pourrait donner la rencontre entre l’univers cru d’Olivier Marchal et la plume documentée et souvent roublarde de Franck Thilliez…

Nous suivons l’enquête d’un flic, Gabriel Marcini, qui recherche le responsable d’un triple meurtre particulièrement sauvage, sur fond de trafic de stupéfiants. Les cadavres s’empilent dans la bonne ville de Tulle, et l’enquête peine à avancer.

Lire la suite

Etre auteur

Etre auteur, c’est passer des heures et des heures dans la solitude la plus complète. C’est voler du temps à ses proches, c’est culpabiliser. C’est avoir toujours un bout de cerveau qui mouline sur la prochaine histoire. C’est dérober au quotidien des sons, des images, des mots. C’est s’immerger en apnée dans des vies qui ne sont pas les nôtres.

Etre auteur, c’est affronter le jugement parfois mesquin des autres. C’est sortir de sa zone de confort pour aller au devant des lecteurs. C’est se prendre de plein fouet des réflexions pas toujours sympathiques. C’est devoir faire face à l’incompréhension de certains. Lire la suite

Enfants de tous horizons

Imaginez un instant que votre enfant disparaît un jour, comme ça, sans laisser de traces. Imaginez l’angoisse, la torture du temps qui passe, sans savoir. Imaginez l’espoir qui vous soutient tout en vous délitant morceau après morceau.

Cela n’arrive pas qu’aux autres…

Il faut organiser les recherches, diffuser des avis sur internet ou sous forme d’affiches, soutenir les familles, etc.
Toutes ces actions, le Centre Français de Protection de l’Enfance s’en charge. Et, évidemment, cela a un coût, conséquent.
Je suis immensément fière d’avoir participé à l’élaboration d’un recueil dédié à l’enfance, dont la totalité des bénéfices sera reversée au CFPE 116000 Enfants Disparus. Les auteurs cèdent l’intégralité des droits d’auteur à cette cause douloureuse.

Vous pouvez vous procurer ce livre, pour la modique somme de 10 €, en suivant ce lien.

aelita 2

Le sommaire en photo :

aelita